Le bar vs l’afterwork

Article : Le bar vs l’afterwork
5 novembre 2014

Le bar vs l’afterwork

Affaire….

Les comportements du BAR
Les comportements du BAR

Il n’ y a pas si longtemps que ça,  quand un valeureux salarié voulait déstresser, il se dirigeait vers le premier bar du coin. D’ailleurs même, la pratique était devenu une institution. Après une rude journée de travail, beaucoup de chefs de famille y allaient déstresser. Au Cameroun c’est un incontournable, à tel point que ceux qui dérogent à la règle deviennent, sont considérés  et traités tels des pestiférés. Combien de pater ont laissé leurs salaire soit dans les bibines soit dans les caniveaux à la sortie d’un bar? Je n’ose pas répondre à la question…

Hum! Vas savoir pourquoi, le concept de after work est né un jour en Europe et comme nous sommes consommateur de 1er ordre on a sauf entrepris de suivre le mouvement. Voilà donc comme le Bar ouaaaaa, une institution, un point de ralliement s’est vu ravir et voler la vedette. Pourtant à la base, le bar  et l’after ont le même principe actif : déstresser après une longue journée au boulot. Je crois qu’un gérant ou propriétaire de bar en a eu assez de voir défiler la « racaille » et s’est pris à rêver d’un concept épuré et aseptisé: c’est ainsi que l’after work est né.

Tout ça là c’est pour mieux plumer les gens. Là où les prix sont raisonnables dans un bar, en after work ça peut voler très haut… J’en vois qui ouvre les yeux pour me faire remarquer que le bar  et l’after c’est le même combat: sauf que de vous à moi, qui entre encore dans un bar en costard cravate pour taper les divers en parlant comme s’il était dans son salon? Donc vraiment accepter que même si les activités qu’on y exercent sont les mêmes, la réalité est que la rupture est consommée d’un point à l’autre. NTAP, je disais donc que qui va entrer dans un bar pour dire : « la bière c’est combien ici? » les prix au bar sont fixes quelque soit le bar dans lequel tu entres le prix est le même hin mais

L’after work c’est tout un concept: prenez un bien immobilier dans lequel vous investissez en déco, et autre vaisselle, déplacez-le du quartier populaire au centre ville ou même dans une banlieue CHIC… Soyons francs vous êtes bien d’accord avec moi que  cela justifie que les prix grimpent… Car ils nous vendent un cadre.

Même les divers changent là là là; bah oui quand on part en after work il est INTERDIT de rire et de parler « pata pata » il faut se comporter. Mon ami Le petit écolier qui gueule trop m’a fait remarquer que dans le bar les sons qu’on écoute et la puissance des décibels ça fait 4. Après avoir cogité sur la réflexion, je réalise qu’il n’a pas tort. On connait tous les chansons de bar avec le volume si haut qu »il vous ferait EXPLOSER LES TYMPANS. A l’opposé, dans un after work, la musique est à peine audible… Comportement je vous dis!

Et puis l’affaire de comportement la je pense même que c’est ça qui fait toute la différence. Tu oses attaquer le poulet avec les mains lors d’un after? Je suis bête! Au cours de l’after s’il y a manger, ce sont des bouchées riquiqui comme ça et chères YEUCH remboursez!

Affairohhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh est ce que tu peux aller « dormir » en afterwork? Jamais! comme on se comporte là-bas, à l’afterwork ne s’éternise pas! Et c’est comme quoi que tu ne peux pas njong jusqu’à ton coude cale en l’air si tu veux. NTAP au bar, l’unité de mesure des beuveries c’est la CASIER,ça fait quoi? Voilà que dans certains afterwork tu cherches les alcools et tu ne vois pas (je parle pour DAKAR)? Arnaque VRAIE VRAIE

Na djé? même les attractions ne sont pas les mêmes. Ici c’est le damier ou les cartes, la bas c’est le billard, esseu on connaissait l’autre là avant Tsuip…

Vous êtes plutôt BAR ou « AfterWork »

Ps les comportements ne sont pas autorisés hin parler seulement, moi quoi su ça

Partagez

Commentaires

Fotso Fonkam
Répondre

Euye, Leyopar. Donc je suis un gueulard hein? No problem, je digère la cosh.
Bref, moi je suis plutôt bar. D'abord parce que je ne connais pas beaucoup d'afterworks dans ma vie, et aussi parce qu'au bar, on diva avec les poto, on est free, on peut call les petites qui passent en route juste pour les cosh un peu. Au bar, c'est l'ambiance: la zik, les go, les bières. La totale, quoi. L'afterwork, bof ! Si j'y vais, c'est clair que ce sera parce que j'ai des soucis, et que je veux m'isoler pour y réfléchir.

Anne Christelle
Répondre

Perso, je pense que le debat n'est pas la. Afterwork peut etre tres sympa et sans prise de tete, ca depend des personnes avec qui tu va. De plus, c'est aussi des opportunites dans le cadre du boulot de rencontrer les bonnes personnes dans un cadre convivial. Bar comme snack, comme afterwork, comme bt chacune sa fonction.

Muriel Mben
Répondre

bar ou afterwork, ça dépendra du contexte et des personnes, de l'ambiance et des envies du moment

Desy DANGA
Répondre

Laissons l'After aux snobinards qui friment devant un champagne frélaté chèrement payés. Au bar,toutes les sensibilités sont recenties.Post original côté thème en même temps.

Desy DANGA
Répondre

Mes fautes de frappes! I beg c'est la mentalité "raccourcis" des sms.No blame me oh! lol

May-Si
Répondre

Le concept de l'afterwork, c'est pour rassembler des travailleurs et faire des rencontres professionnelles (ou pas)
Le bar, c'est plutôt sans prise de tête mais sans façon pour moi.