L’homme est un animal comme les autres…

Article : L’homme est un animal comme les autres…
15 juillet 2015

L’homme est un animal comme les autres…

source: Google
source: Google

J’ai rêvé d’une Humanité où l’Homme aurait une place de choix. Régnant en bon père de famille dans le respect et l’équité. Oui! Très longtemps, j’ai rêvé d’un monde où nous aurions en partage les valeurs universelles, des valeurs que l’homme s’évertuerait à répandre de par le monde… Plutôt que le faire, il préfère répandre intolérance, peur, injustice.

« Plus je connais regarde  les hHommes, plus j’aime mon chien »

Notez que la citation originale est « Plus je connais les hommes, plus j’aime mon chien ». Madame de Staël à qui cette citation est attribuée n’avait sûrement pas la même vision des choses que moi; étant entendu que c’est certainement par déception qu’elle a lâché cette vérité que j’imputerais à l’Humanité entière. En effet, la cruauté n’est pas le fait seul fait de l’homme; même les femmes ont su démontrer qu’elles aussi pouvaient être dépouillées de TOUTE HUMANITÉ… Et on en vient à aimer son chien, son chat… Pourquoi? Les animaux vous remettent l’amour que vous leur donnez. Ils ne réagissent de façon défensive que quand ils sont en danger… J’en vois me dire que les animaux sont aussi cruels: Eux au moins,  ne sont pas dotés d’un esprit critique, de conscience ou de la possibilité de juger de ce qui est bien ou mal.

L’homme est le seul être vivant doté d’une conscience avec la notion du bien et du mal en bonus… Mais cela suffit-il pour qu’il fasse ce qui est bon et juste? Pour consacrer les différences déjà évidentes entre les hommes, nous nous sommes retrouvés avec des castes, des races, des infirmités, des religions avec à chaque fois une grosse stigmatisation pour justifier l’injustifiable.

Aujourd’hui comme hier,  on tue pour rien, les barbares des siècles passés sont revenus d’entre les morts pour terroriser et hanter les vivants. Ils n’ont appris de leurs erreurs passées. Rien appris! Les victimes d’hier sont les bourreaux d’aujourd’hui. Les opprimés piétinent le monde par leur oppression. Et non, l’homme n’a toujours rien appris…

Comment un être humain peut-il tuer son semblable? Peut-on tout mettre sur la psychologie des foules? Et les cas isolés alors? Ils seraient sous influence de drogues?

Comment justifier la lâcheté des hommes qui tuent leurs semblables dans leur sommeil? Comment qualifier ceux qui tuent des enfants, des femmes enceintes? Au nom de quoi? D’un Dieu qui quelque soit la religion véhicule le même message: TU NE TUERAS POINT! Des crimes horribles! Comment un être humain normal peut non seulement violer, ôter la vie et au passage comme s’il n’en avait pas fait assez crève les yeux ?  L’homme pourtant doté de valeurs que tous les êtres vivants n’ont pas se plaît tel un porc à patauger dans la boue que représente « ses instincts primaires d’animaux » et y a très souvent recours de manière inexplicable…

#Fokotol, #Garissa, #Tripoli, #Tunis, #inquisition,  l’agression pour un téléphone portable qui se transforme en meurtre… à vous de compléter… L’homme capable d’excellentes choses sait aussi se rendre coupable du pire.

Moi : « L’Homme est le pire des animaux »

Elle : « … A ce stade le comparer à un animal c’est une insulte pour les animaux »

C’est en ces termes que ma « potesse » tchadienne a réagi quand je lui ai parlé de mon projet d’article. « Sont-ils capables de se sentir coupables, peuvent-ils regretter leurs actes? Si oui pourquoi reproduisent-ils les mêmes schémas »

« L’homme est un animal social »

Aristote gloire lui soit rendue, pensait qu’il en était ainsi car l’homme serait le seul et cela a été aussi remis en question dont la vie en communauté est régie par des codes propres à sa condition d’être humain.

Les philosophes se sont évertués à chercher la frontière entre l’Homme et animal. Moi, sans vouloir mettre tout le monde dans le même sac,  je me demande qui de l’Homme ou de l’animal est vraiment l’animal?

« L’Homme est un Loup pour l’Homme » disait Hobbes…

Partagez

Commentaires

Crescence Elodie
Répondre

Mince!!! Tes écrits laissent vraiment place au questionnement... "Qui de l'Homme ou de l'animal est animal?"... Au fond on à tous un côté animal en nous. Et pour te suivre dans les citations, il paraît que « L’homme est véritablement le roi de tous les animaux, car sa cruauté dépasse celle des animaux.». Léonard de Vinci.
Mais jusqu'où la cruauté de ce monde nous mènera-t-elle?

intheeyesofleyopar
Répondre

Je me pose la question ma puce... je n'ai toujours pas la réponse

Desy Danga
Répondre

Constat amer d'une réalité bien blessante! Et à un poète, Aragon justement, de s'exclamer: "Parfois, j'ai rêvé d'une gomme à effacer l'immondice humaine."
Beau billet comme toujours!

intheeyesofleyopar
Répondre

Oh ouiiii si seulement on pouvait avoir cette gomme...

Fotso Fonkam
Répondre

C'est la réflexion que nous devrions tous avoir, et certains plus que d'autres. C'est des choses qui arrivent chaque jour autour de nous, parfois nous-mêmes en sommes les auteurs, pourtant on ne s'en rend pas tjrs compte. Si seulement on y pensait plus souvent...

Bon, moi é ne connais pas moi les citations comme Elodie et Desy hein. Donc je laisse comme ça

Beau papier (tu devrais en faire des comme ça plus souvent #Doléance).

intheeyesofleyopar
Répondre

Une doléance hin!!!! je vais voir ce que l'on peut faire

Brice
Répondre

Eh oui c'est déplorable qu'au nom de la foi et de la religion que de viles personnes puissent prendre sur eux d'en supprimer d'autres!Faut croire que la récompense qu'ils tirent de ces barbaries tient de l'exacerbation de nos égoïsmes, de notre orgueil et nos sempiternelles quêtes de pouvoir et de terreurs.En son temps,la chrétiennété et plus particulierement le catholicisme nous a offert les mêmes terreurs entre "inquisition"et "colonisation"; La réforme calviniste est venue par la suite incendier l'Europe et maintenant c'est au tour de l'islam "radical" de couvrir le monde de violence!?C'est a croire que ce sera sans fin!!

Judith Gnamey
Répondre

L homme est un amimal. Pour les scientifiques, le débat est clos depuis longtemps. L homme a une queue qu'il pert avant sa naissance, il marche a quatres pattes... l homme est un animal mais un animal doué de raison mais si cela ne l'amène pas a agir autrement, c est qu' il est bete